En fauteuil roulant depuis cinq ans suite à un accident de moto, Adam Fritz est le premier paraplégique au monde ayant pu remarcher sans exo-squelette robotique mais via un système de stimulation électrique… une énorme avancée scientifique vient de se réaliser.

Le patient porte un bonnet muni d’électrodes qui déchiffrent les signaux du cerveau. Ceux-ci sont envoyés à un ordinateur, « décodés » puis relayés vers des électrodes placées dans les genoux qui stimulent les muscles. Il porte également un harnais et s’aide d’un déambulateur pour ne pas tomber.

Jusqu’à présent, l’approche n’avait été réalisée que sur des rats. l’étude est la première au monde à démontrer que la technique est applicable à l’être humain et qu’il est possible de faire remarcher un paraplégique sans dispositif prosthétique ou robotique.

Court-circuiter la moelle épinière sectionnée

En gros, le principe est celui du court-circuit : rétablir la liaison entre les jambes et le cerveau sans passer par la moelle épinière sectionnée. Le dispositif électro-encéphalographique mis au point par l’équipe de Christine King du département de neurologie de l’université de Californie (Irvine, Etats-Unis) est capable de transférer les signaux électriques du cerveau du patient et de les véhiculer jusqu’à des électrodes placées au niveau des genoux.

s12984-015-0068-7-2

Au préalable, un entrainement mental intensif a été nécessaire au patient pour réactiver le lien entre l’activité de son cerveau et sa capacité à marcher. Il s’est notamment entraîné à contrôler un avatar dans un environnement virtuel par la seule force de ses ondes cérébrales. Par la suite, le jeune homme s’est également entrainé à bouger les jambes suspendues au dessus du sol. Une vingtaine de séances auront été nécessaires avant qu’il puisse le faire les deux pieds par terre.

L’équipe réfléchit désormais à un dispositif invasif. Plus confortable pour le patient, ils envisagent maintenant à implanter l’ensemble du système à l’intérieur du corps humain.

The feasibility of a brain-computer interface functional electrical stimulation system for the restoration of overground walking after paraplegia – Journal of NeuroEngineering and Rehabilitation