La prothèse totale de l’épaule inversée, pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

0
2038

L’ère moderne de la chirurgie prothétique de l’épaule s’est ouverte, il y a plus de 50 ans, avec Neer. Des prothèses au concept différent sont disponibles et peuvent être utilisées en fonction des indications.

On distingue trois types de prothèse d’épaule

La prothèse totale anatomique, composée de deux implants dont les formes reproduisent l’anatomie à l’identique : une tige humérale métallique prolongée par une demi-sphère qui s’articule avec un implant glénoïdien en polyéthylène en forme de cupule concave.

La prothèse totale inversée est composée à l’inverse de l’anatomie normale d’une tige humérale tulipée concave qui s’articule avec une demi-sphère fixée par vis sur la glène de l’omoplate.

La prothèse céphalique, composée seulement du versant huméral de la prothèse anatomique, s’articule directement avec le cartilage ou l’os glénoïdien.

L’arthroplastie totale inversée de l’épaule est devenue une intervention courante qui a fait la preuve de sa grande efficacité dans le traitement des omarthroses excentrées et des épaules pseudo-paralytiques sur rupture massive de coiffe.

E-Learning organisé par la SOFCOT
Experts : Dr. laurent Nové Josserand (Lyon), Dr. Didier Oudet (Saint Cyr sur Loire), Pr. François Sirveaux (Nancy), Dr. Jacques Teissier (Montpellier), Dr. Christel Conso.

LAISSER UN COMMENTAIRE