Rachis : placer la vis pédiculaire en un seul temps

0
3630

SpineGuard, une société qui développe et commercialise des dispositifs médicaux jetables pour sécuriser la chirurgie du rachis, a annoncé les premiers cas réussis aux Etats-Unis en utilisant la technologie DSG (Dynamic Surgical Guidance), permettant la mise en place de la vis pédiculaire en un seul temps.

Des interventions réalisées avec succès par des chirurgiens éminents à travers les États-Unis.

Thomas Freeman, professeur en neurochirurgie à Tampa, en Floride, a déclaré: « Je savais immédiatement où la trajectoire de la vis allait, même sans fluoroscopie. Plutôt que d’utiliser cinq étapes pour mettre une vis dans la colonne vertébrale, une seule étape était suffisante. »

« La technologie DSG va changer la chirurgie rachidienne de l’état actuel. Elle nous permettra de placer les implants plus rapidement, plus sûrement et avec une plus grande précision en minimisant les risques pour nos patients », a déclaré Victor Hayes, MD, chirurgien orthopédique, Trinity Spine Center, Tampa, Floride.

« L’intégration de la technologie Dynamic Surgical Guidance avec les vis pédiculaires optimisera grandement la cadence du travail et la précision, tout en réduisant l’exposition aux radiations pour les chirurgiens. », a déclaré Larry Khoo, neurochirurgien à la clinique de la chirurgie du rachis, Los Angeles, Californie.

Un marché en plein croissance

L’utilisation des vis pédiculaires est l’étalon-or pour traiter les instabilités et les déformations du rachis. Selon les estimations, l’industrie américaine de la colonne vertébrale a progressé de 5% entre 2015 et 2016 pour atteindre 7,8 milliards de dollars de ventes aux hôpitaux américains. Il s’agit de la croissance annuelle la plus élevée de ce marché depuis 2010.

Le marché américain des implants vertébraux et des appareils utilisés en chirurgie rachidienne dépasse maintenant la taille et la croissance du marché américain de la hanche et du genou, estimé à 7,5 milliards de dollars en 2015, en hausse de 2,5% par rapport à 2014.

Référence : Orthopedic Network News, 2016 Spinal Surgery Update, Volume 27, Number 4; October 2016.