Scoliose dégénérative et idiopathique de l’adulte, quelle démarche ?

0
3760

Il existe deux grands types de scoliose de l’adulte mûr; la scoliose idiopathique adulte (SIA) qui est le prolongement de la scoliose de l’adolescent et la scoliose dégénérative (SD) qui apparaît ou s’aggrave tardivement. Ce sont deux entités différentes parfois difficile à différencier après 50 ans.

La ménopause est la période critique pour la SD. Son incidence augmente avec le vieillissement de la population.

Dans les deux types, le retentissement fonctionnel est important en raison des douleurs liées aux dislocations, au déséquilibre frontal et sagittal du rachis, du préjudice esthétique et du caractère évolutif de cette pathologie. L’exploration radiologique doit se faire en 3D étant donné la déformation. Le but du traitement est de restaurer une statique économique du rachis, de freiner ou d’arrêter l’évolution et de diminuer les douleurs. Le traitement médical comprend kinésithérapie, infiltrations radioguidées et corsets.

Il est d’autant plus important que les risques de la chirurgie de scoliose augmentent de façon considérable avec l’âge. Le diagnostic et la prise en charge thérapeutique précoces des scolioses sont essentiel.

Experts : Daniel Chopin, Pierre Guigui, Norbert Passuti, Jean-Paul Steib, Jean-Marc Vital – Disponible sur le site de la SOFCOT.

LAISSER UN COMMENTAIRE