XSTAT : la seringue-pansement contre les hémorragies par balle

0
9365

RevMedX annonce que la FDA a autorisé ses dispositifs XSTAT 12 et XSTAT 30 destinés à stopper les saignements sévères des plaies suite à une blessure par balle en 15 secondes.

La seringue XSTAT, conçue par RevMedX, contient des morceaux de mousse pouvant absorber jusqu’à un demi litre de sang. Chaque morceau de mousse non dilaté se présente sous la forme de « comprimé » d’un centimètre de diamètre pour cinq millimètres d’épaisseur.

Le nombre de morceaux de mousse nécessaires dépend de la taille et de la profondeur de la blessure : on peut appliquer jusqu’à 3 seringues au blessé. La mousse gonfle et se dilatent, comblant ainsi la cavité de la plaie tout en exerçant une pression interne sur l’artère sectionnée afin de contenir l’hémorragie. La mousse contient un marqueur radio-opaque afin de faciliter son extraction.

L’XSTAT permettrait de contenir un saignement abondant pendant 4 heures, donnant ainsi le temps aux premiers intervenants d’acheminer le blessé vers une structure hospitalière.

L’efficacité de ces petites éponges réside dans leur composition à base de cellulose mais aussi d’un composant synthétique antibactérien et hémostatique (le chitosane).

Ce dispositif ne peut néanmoins être appliqué à certaines parties du corps comme la poitrine, l’abdomen, le pelvis ou au-dessus de la clavicule. Mais, fort utile sur les parties du corps où il est impossible de poser un garrot comme la région axillaire ou l’aine.