La polyarthrite rhumatoïde

33

La polyarthrite rhumatoide est le rhumatisme inflammatoire chronique le plus fréquent. Sa prévalence est comprise entre 0,5 et 1,5% en fonction des populations. Il existe une nette prédominance féminine.

La pathogénie est encore mal élucidée, et les facteurs incriminés dans la survenue de cette maladie auto-immune sont nombreux (psychologiques, génétiques, immunologiques, environnementaux).

Siège de la polyarthrite rhumatoïde

Il faut savoir que l’atteinte de la main et du poignet est un des modes de révélation des plus fréquents. Une arthrite bilatérale et symétrique des poignets associée à une synovite des métacarpo-phalangiennes chez une femme entre 35 et 45 ans sont très évocatrices.

 

Evolution ..

L’évolution de la maladie se fait habituellement par poussées et la synovite rhumatoïde va être responsable de destructions articulaires, capsulo-ligamentaires, entrainant des déformations progressives.

La physiopathologie et les mécanismes des déformations seront abordés par secteur. Il faut distinguer l’atteinte de la main et l’atteinte du poignet.

Traitement

Le traitement de la maladie rhumatoïde est avant tout médical. La maladie n’est pas limitée uniquement à l’appareil squelettique. Le caractère évolutif de la maladie nécessite une stratégie chirurgicale.

La priorité doit être donnée aux interventions gagnantes, qui permettent d’améliorer la fonction et de ce fait l’autonomie du patient. Les priorités chirurgicales (sans etre dogmatique et en s’adaptant au cas par cas) sont par ordre les nerfs, les tendons fléchisseurs, le poignet, le pouce, les MP, les extenseurs, les IPP puis les IPD.

Enfin, certaines interventions peuvent etre associées dans le meme temps opératoire (poignet et extenseurs, SCC et synovectomies des fléchisseurs, arthroplasties digitales MP et arthrodèse MP du pouce, arthrodèse du poignet et arthroplastie digitale MP) et certaines interventions sont incompatibles entre elles du fait des protocoles de rééducation post-opératoire (arthroplastie combinées MP et IPP, traitement des extenseurs et des fléchisseurs, chirurgie correctrice des MP et réparations des extenseurs).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici